Ce nuage aura-t-il une lueur d’espoir?
Kevin Leslie mars 20, 2020

En tant que société, nous sommes actuellement confrontés à de nombreux inconnus et essayons de penser à de nouvelles façons d’être productifs et efficaces avec les nombreuses restrictions que nous avons devant nous, comme le travail à domicile, l’auto-isolement et la distance sociale.

Étonnamment, mon téléphone a été plus occupé cette semaine qu’avant le début de cette pandémie. J’ai récemment publié un article concernant 3 types de mentalités auquel nous serons expose durant cette période anormale 1) se cloisonner totalement 2) investir et 3) maintenir le statu quo, et celles-ci reflètent également le type d’appels que je reçois.

Certains concessionnaires appellent pour voir ce qui se passe sur le marché, y a-t-il même encore un marché? Je peux dire, d’après ma propre expérience, que le marché des fusions et acquisitions prend de l’ampleur. Les concessionnaires qui étaient indécis sont maintenant déterminés et veulent commencer leurs évaluations car ils ont maintenant le temps de se concentrer, de rassembler les documents et de mettre de l’ordre dans leurs activités. Le processus d’évaluation de DSMA, qui comprend une analyse de normalisation des opérations, prend note de la situation actuelle, mais valorise les entreprises sur une période beaucoup plus longue, de sorte que l’impact de COVID-19 sur la valeur des entreprises est actuellement négligeable.

D’autres concessionnaires appellent pour voir quels types d’opportunités se sont présentés et où, car ils voient plus de lumière au bout de ce tunnel que d’obscurité, en particulier avec le coût d’emprunt réduit. Il est maintenant temps d’investir et de faire avancer ces plans d’expansion.

Cela ferait preuve de négligence de ne pas admettre que certaines transactions en cours ont été suspendues, mais seulement quelques-unes. Je vois cela comme une opportunité d’accélérer. Avec une distraction limitée, nous pouvons maintenant nous concentrer sur ce qui doit être accompli à partir d’un emplacement plus distant et finaliser un grand nombre de ces documents en suspens tels que les accords d’achat, les lettres d’intention et d’autres types d’éléments de vérification diligente qui ne nécessitent pas de rencontres ou de contacts physiques.

Alors, y aura-t-il une lueur d’espoir à la pandémie de COVID-19? La valeur des entreprises devrait être maintenue, ce qui signifie que les vendeurs peuvent avoir confiance envers le marché et que les banques ont hâte de prêter, afin que les emprunteurs puissent trouver l’argent dont ils ont besoin pour finaliser leurs acquisitions. Je vois une situation gagnante pour les deux côtés d’une transaction et c’est une véritable lueur d’espoir pour le secteur des fusions et acquisitions.

Pour discuter de cet article ou de tout aspect du processus d’achat / vente, n’hésitez pas à nous contacter à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *