DSMA Québec: 100 transactions signed from the heart

Il y a 10 ans, cette équipe se comptait sur les doigts d’une main. Aujourd’hui, installés dans le vieux port de Montréal, 13 membres vigoureusement dédiés aux clients francophones facilitent l’engrenage intriqué qu’induisent les transactions de fusions et acquisitions. En vente, finance, marketing, juridique, opérationnel, l’équipe couvre l’ensemble des besoins que requiert de tels accords commerciaux et contribue au succès continu des fusions et acquisitions dans la belle province du Québec. Notre équipe engage votre réussite.

AutoCap naît en 2014, sous la direction de Maxime et Normand Théorêt, dessinant ainsi les premiers traits de la forme à venir de l’équipe du Québec de DSMA. Entreprise pionnière de service professionnel en fusions et acquisitions pour les concessionnaires automobiles faisant strictement affaire au Québec, AutoCap s’est bâtie grâce à la relation privilégiée entre un père et son fils, au sein d’une famille déjà passionnée et établie dans l’industrie automobile. Normand, fort de 35 ans passés dans un grand groupe automobile montréalais et Maxime, par son expérience en service de comptabilité en vérification diligente ainsi qu’en fusions et acquisitions, ont la vision avant-gardiste d’une entreprise aux valeurs centrées sur l’authenticité, la confiance et l’approche sur mesure. Une stratégie holistique aux couleurs intrinsèquement familiales qui s’appuie sur un savoir-faire et une expertise locale, où les relations humaines, l’intégrité et l’équité sont mots d’ordre, ne laissant place à aucun faux-semblant.

C’est dans ce contexte accueillant et convaincu par l’authentique bienveillance de Normand et Maxime, que François McDonald, alors déjà figure reconnue dans l’industrie, se joint à eux. François bénéficie déjà d’un excellent réseau de contacts, construit au fil des années grâce à sa maîtrise du marché et de sa fiabilité. « J’étais en adéquation sur tous les points avec ce que représentaient Max et Normand et me joindre à leur projet m’a semblé une évidence. Ils voulaient que j’amène de nouvelles perspectives à l’entreprise, explique François. »

Le premier virage survient en 2015, lorsqu’AutoCap fusionne avec Dealer Solutions – une société carburant également à l’essence familiale – pour devenir Dealer Solutions Mergers and Acquisitions, aujourd’hui bien connu sous l’acronyme DSMA. Cette union évidente s’est établie afin de répondre et de s’adapter aux activités fluctuantes du secteur des fusions et acquisitions : les groupes canadiens – et même américains – bouleversent le paysage traditionnel du marché en exposant un intérêt croissant pour les opportunités québécoises. A l’instar d’AutoCanada, qui acquiert sa première succursale de la bannière Mazda, avec l’achat de Planète Mazda, en 2017, devenant par conséquent la première société publique à acheter une concession au Québec. Associé en charge de cet accord qui marque un tournant dans les échanges transactionnels de l’industrie, François McDonald reste fidèle à ses principes fondamentaux, piliers inflexibles à l’origine de la confiance inébranlable des clients de DSMA. Le professionnalisme exemplaire de DSMA Québec, sa connaissance exceptionnelle du marché et ses ambitions à la fois justes et réalistes, continuent non seulement à prouver son efficacité mais ont également contribué à établir un record dans le secteur des fusions et acquisitions au Québec. La force de l’équipe se puise également dans sa réputation auprès des concessionnaires québécois : largement reconnue, elle aime entretenir des relations étroites avec sa clientèle, en travaillant de manière méthodique via un processus rigoureux et en présentant des propositions fondées sur des valeurs étudiées et analysées. Une approche non intrusive, qui jusqu’à présent, a porté ses fruits et lui a permis de débloquer son compteur de réussites.

La première transaction réalisée par l’équipe, celle de Mazda Val-David en 2016, dont le nouvel acquéreur – un ancien concessionnaire Kia – cherchait une autre concession dans les Laurentides, signe le début d’une série de succès et lance cette propension à la fidélité si particulière des clients de DSMA. Très satisfait des services de François, l’acheteur fera par ailleurs de nouveau appel à la firme et revendra la concession en 2021, s’ajoutant ainsi à la longue liste des clients attachés à l’entreprise. Le bouche à oreille, les recommandations de chacun et les nombreux témoignages mèneront petit à petit à la réputation aujourd’hui incontestable de DSMA.

Le second tournant décisif et stratégique de DSMA a été pris mi-2017 avec l’arrivée de Manon Messier aux côtés de François. Précédée par une renommée inégalée pour le service à la clientèle, issue de l’industrie bancaire et munie d’un réseau de contacts important, l’introduction de Manon a permis à DSMA d’élargir son champ de vision et de pousser les limites de ses ambitions au Québec. Fille d’un ancien concessionnaire, elle maîtrisait déjà les enjeux et les rouages de l’industrie automobile sur le bout des doigts et avait à cœur d’aider les propriétaires à surmonter les épreuves difficiles et à obtenir le meilleur pour leur avenir. Manon considère comme un immense privilège d’accompagner les individus dans les moments clés et intimes de leur vie. Chaque transaction est pour elle une expérience unique, dépassant largement les aspects purement professionnels. Elle se souvient d’un mandat en particulier qu’elle qualifie certainement de son plus gros succès : celui du Groupe Audi Porsche Québec, dont elle a orchestré la vente. Ce contrat, véritable symbole de la diversité canadienne, s’est conclu dans un contexte bilingue, traversant les frontières ontarienne et québécoise. L’acheteur, anglophone et originaire de l’Ontario, a même fait le choix de s’installer au Québec pour mener à bien ses concessions nouvellement acquises et a pris l’initiative d’apprendre le français et de s’intégrer pleinement à la culture québécoise. Manon estime qu’elle a alors été témoin de ces fameux « moments-clés » de vie, qui ont initialement motivé son engagement dans le secteur des fusions et acquisitions.

Les réussites s’enchaînent, mais les défis restent présents tout au long des années et des transactions. Maxime Théorêt le souligne bien : « Malgré son impressionnant parcours, DSMA n’a pas été épargnée par les défis auxquels toute entreprise est confrontée à ses débuts. Le plus difficile était de se faire connaître. L’entreprise, l’étendue de nos services, nos moyens de procéder entre autres. Mais rapidement, DSMA a pu conclure un partenariat avec la CCAQ (Corporation des concessionnaires automobiles du Québec) et s’établir dans la Province, en soutenant et en participant activement à la communauté de concessionnaires québécois. Le COVID-19 a également eu un impact considérable sur l’industrie, remodelant profondément le paysage des concessions automobiles et a ainsi forcé DSMA à se réorganiser et à s’adapter à la demande. »

Manon Messier, quant à elle, signale l’importance de garder le cap sur le but de la transaction. La satisfaction transversale demeure sa priorité primordiale et l’objectif d’obtenir le meilleur pour les deux parties acheteur-vendeur ajoute à la complexité d’un accord réussi. Soumise aux aléas des relations, son implication personnelle peut également être mise à mal. « Ma plus grande déception a été d’avoir fait confiance à quelqu’un qui ne le méritait pas, explique-t-elle. Je mets mon cœur dans toutes les transactions, au risque d’être déçue. Cependant, je ne serai pas où j’en suis aujourd’hui sans avoir cette qualité-là et je suis convaincue que sans elle mes clients ne m’auraient pas suivie tout au long de mon parcours. »

Au début de l’année 2024, l’équipe du Québec de DSMA signe sa centième transaction avec la vente de Garage Windsor et devient ainsi la première firme de fusions et acquisitions à franchir cette étape mémorable dans la Province. Ces cent accords se distinguent par un processus de mise en œuvre strictement rigoureux, par la qualité des acheteurs et des vendeurs impliqués, ainsi que par le lien étroit que DSMA a développé avec certaines marques – GM en particulier, pour n’en citer qu’une – et par toutes les étapes à franchir pour que les transactions aboutissent avec succès. Les réussites de DSMA ne pourraient s’opérer sans les compétences spécialisées de chacun, leurs initiatives à la fois ambitieuses et raisonnées, tablées sur une excellente compréhension du marché ainsi que l’assurance d’évaluations et de décisions minutieusement réfléchies.

En dix ans de carrière, DSMA a été le témoin de nombreuses évolutions, de virages inattendus et parfois même de petites embardées. Une seule chose reste inchangée : les concessions ne seront jamais accessibles au grand public. Quant au profil des vendeurs, il a bien évolué. Les propriétaires d’une seule concession se retirent peu à peu tandis que les groupes deviennent monnaie courante, adoptant des stratégies d’expansion sur le territoire québécois. Les groupes extérieurs au Québec restent néanmoins exceptionnels, dû à la barrière de la langue et aux différences à la fois culturelle et politique. DSMA a aussi eu la chance d’être conjointement témoin et acteur de la présence féminine croissante dans le secteur automobile. La firme compte par ailleurs des figures symboliques : Manon Messier a été la deuxième femme au Canada à tenir le poste de Directrice de compte automobile pour la Banque Scotia en 2010 et Mélissa Samatas a été la première femme membre du Conseil de publicité de Honda Québec, le premier membre féminin du Conseil des concessionnaires de Honda au Canada et la première Présidente du Conseil consultatif des concessionnaires de Honda Canada. Aujourd’hui, DSMA Québec est par ailleurs majoritairement féminine et compte 8 femmes parmi les 13 membres de son équipe.

Gracielle, issue du milieu de la banque de Montréal, apporte son expérience et son réseau, deux cartouches indispensables au métier d’associé, et possède une connaissance approfondie des structures complexes que l’on peut être à même de rencontrer. Mélissa, ancienne cliente de DSMA devenue membre à part entière de l’équipe, offre quant à elle la perspective d’un ancien concessionnaire au sein de DSMA Québec et une conception détaillée des enjeux personnels liés à une transaction.

Malgré un coffre bien rempli, la firme ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Gracielle Sills et Mélissa Samatas ont joint l’équipe à quelques mois d’intervalle et sont déjà prêtes à prendre la relève de François et Manon en temps voulu.
L’objectif est de rester numéro un sur le marché, de maintenir une forte présence auprès du réseau des concessionnaires québécois et de préserver la réputation de fiabilité que la firme a construite au fil des années. QUOTUS, une plateforme innovante créée par Maxime Théorêt et dédiée à la planification et à l’analyse financière, soutiendra également les efforts de DSMA et l’aidera à conserver la précision de ses évaluations, sa crédibilité et son niveau de qualité incontestable.

Valeur sûre de l’industrie automobile et du secteur des fusions et acquisitions, l’équipe carbure à la réussite, à l’authenticité et la justesse de ses propositions. Chaque transaction est un défi personnel, pris à cœur, traité avec le plus grand soin et le plus beau respect. Chaque vendeur, chaque acheteur, seul, en groupe, francophone ou anglophone, est un client hautement estimé, écouté et considéré avec l’attention qui lui revient.

Car chez DSMA Québec, toutes les transactions sont signées avec le cœur.

Partagez

Psst... we have cookies.

By clicking “Accept Cookies”, you agree to the storing of cookies on your device to enhance site navigation, analyze site usage, and assist in our marketing efforts.